Au coeur du futur réseau européen ferroviaire, la ligne TGV Rhin Rhône permettra d’interconnecter de nombreuses lignes TGV.
 
 
 
TGV Rhin-Rhône

Le TGV Rhin-Rhône est un projet original.
Certes il ne "passe" pas par Paris, mais grâce à la double fonctionnalité, Nord-Sud et Est-Ouest, de sa branche Est (une ligne nouvelle entre Dijon et Mulhouse) il permettra de réaliser sur le territoire français une liaison intéressant deux grandes diagonales européennes, ses différentes dimensions – régionale, nationale et européenne – étant naturellement complémentaires :
  • Nord-Sud entre l’Allemagne, le nord de la Suisse, l’est de la France, les vallées de la Saône et du Rhône et l’arc méditerranéen, de la Catalogne à Nice.
  • Est-Ouest entre Londres, Bruxelles, Lille, l’Ile-de-France et la Bourgogne, la Franche-Comté, le sud Alsace, le Bade Sud, la Suisse alémanique et romande.
Le TGV Rhin-Rhône constitue le prolongement naturel du TGV Méditerranée, sans lui les liaisons TGV Allemagne–Suisse–France–Espagne ne peuvent fonctionner. Il est en effet complémentaire au projet de TGV Languedoc-Roussillon et au projet de ligne nouvelle Perpignan – Barcelone, qu'il enrichira des trafics entre l'Allemagne et la péninsule Ibérique. La façade méditerranéenne, l’Espagne notamment, sera ainsi reliée à toute l’Europe du Nord.
Grâce au TGV Rhin-Rhône de nombreuses lignes à grande vitesse en service, à l’étude ou en cours de construction, en Allemagne (Ruhr-Cologne-Francfort), en Espagne (Madrid-Barcelone-frontière française), en France (TGV Languedoc-Roussillon et à terme TGV Côte d’Azur) seront interconnectées. Plus que tout autre projet sa non réalisation, ou un simple retard, pénaliserait le futur réseau européen de lignes à grande vitesse.
Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site www.lgvrhinrhone.com et www.ass-tgv-rhin-rhone.net.
 
 
       
      Crédits    Mentions légales    Réalisation PIMENTIC