Construite dans le but initial de relier les différents pôles industriels du Territoire de Belfort, la ligne de Belfort-Delle devint rapidement sujet de polémiques.
 
 
 
Présentation et historique

 
HistoriqueHistoriquehistorique
  • 1854 : Jules de Lestocq, ingénieur à Porrentruy, défend le projet d'une ligne Montbéliard-Olten par Delémont, Moutier et Saint-Joseph.
  • 1866 : Ouverture (Montbéliard)-Morvillars-Delle.
  • 1872 : Ouverture du tronçon Delle-Porrentruy.
  • 1877 : Ouverture complète de la ligne Bienne-Delémont-Belfort.
  • 1913 : La gare de Porrentruy se classe au 4e rang de toutes les gares Suisses pour le tonnage des marchandises en transit, jusqu'à 70 trains par jour circulent entre Delle et Delémont.
  • 1915 : Percement du tunnel de la Montagne de Granges (9 km).
  • 1933 : Electrification de la ligne Bienne-Delémont-Delle.
  • 1938 : Suppression du trafic omnibus entre Belfort et Delle.
  • 1953 : Le tronçon Morvillars-Delle, à l'origine à double voie, est mis à voie unique.
  • 1957 : La SNCF, sollicitée par le canton de Berne, renonce à l'électrification de la ligne Delle-Belfort.
  • 1967 : Inauguration de la gare internationale de Delle, statut décrété par les Gouvernements français et suisse en 1948.
  • 1992 : Abandon du trafic voyageurs entre Delle et Belfort.
  • 1993 : Abandon du trafic marchandises entre Morvillars et Delle.
  • 1995 : Boncourt devient la gare terminus de la ligne Delémont… - Delle.
  • 2001 : Création de l'Association interligneTGV Belfort-Bienne.
  • 2002 : Sous l'égide de la Région de Franche-Comté, une table ronde réunit à Delémont l'ensemble des acteurs concernés, les participants se déclarent favorables au lancement d'une étude d'avant-projet sommaire (APS).
  • 2004 : Le comité de pilotage national franco-suisse sur les relations ferroviaires approuve le cahier des charges de l'étude de potentialité permettant d'évaluer l'intérêt de la réouverture de la ligne Delle-Belfort. L'étude, attribuée au bureau CITEC, est financée par l'Etat français, la Région de Franche-Comté, la Confédération suisse et les cantons de Berne et du Jura. Restructuration de l'offre ferroviaire en Suisse. Mise en place de relations par trains RE entre Bienne et Boncourt en complément
    des trains du RER bâlois circulant depuis Bâle à Porrentruy via Delémont. Une augmentation de 25% du nombre de passagers est constatée entre Delémont et Porrentruy entre 2004 et 2006.
  • 2005 : Vote par le Parlement fédéral suisse d'une participation de 40 millions de francs suisses (26 millions d'euros) en faveur de la ligne Bienne-Belfort au titre des raccordements de la Suisse aux réseaux européens à haute performance.
  • 2006 : Le comité de pilotage politique sur la conception de la future gare TGV de Meroux approuve les conclusions de l'étude CITEC recommandant la réouverture de la ligne complète Bienne-Delle-Belfort. Le Préfet annonce que l'Etat est disposé à cofinancer la réouverture de la ligne à hauteur de 14,8 millions d'euros dans le cadre du Contrat de plan Etat-Région. Le préfet de Région a demandé une enveloppe supplémentaire portant la participation de l'Etat à 20 millions d'euros.Remise en service du tronçon Boncourt-Delle par la prolongation des trains RE Bienne-Delémont-Boncourt jusqu'en gare de Delle. Les travaux et l'exploitation sont financés conjointement par la Région de Franche-Comté et le Canton du Jura.

Médias
 
> > Chronologie Belfort-Bienne (Format PDF)
Si vous n'avez pas Acrobat Reader pour consulter les fichiers au format pdf, vous pouvez le télécharger à l'adresse suivante : http://www.adobe.com/fr/
 
 
 
       
      Crédits    Mentions légales    Réalisation PIMENTIC